valcontact@valerie-perron.com

L’enfant Intérieur, qu’est-ce que c’est

"Incarne qui tu es, dans ce que tu fais & Ose vibrer ta vie"

L’enfant Intérieur, qu’est-ce que c’est

Lenfant-Intérieur-quest-ce-que-cest-valerie-perron.com

Qu’est-ce que l’enfant intérieur

Un enfant est un être entier. Il vit des sensations qu’il exprime pleinement par ses émotions et ses idées,  de manière tout à fait authentique. Avant de parler d’enfant intérieur, arrêtons-nous un instant, pour une fois, et prenons le temps d’observer: quand il joue dans un parc, il court partout, rit, crie, saute dans les flaques d’eau. Il se met, aisément, dans la peau de ses personnages préférés pour rejouer les meilleures scènes qu’il a adoré. Il exprime sa joie. Lorsqu’il est triste, il pleure et boude. Quand il est en colère, il fait des crises, il sait tout autant exprimer ses peurs. Il révèle, pleinement, qui il est et sans retenue. Il laisse s’exprimer toutes ses émotions telles qu’elles arrivent, en étant complètement et entièrement lui-même. L’enfant ne laisse pas ses douleurs à l’intérieur. Il ne déposera pas un couvercle sur ce qu’il ressent.

Pourquoi il existe

La notion d’enfant intérieur est souvent abstraite, et pourtant, ce n’est pas un simple concept. C’est une partie de nous qui se trouve dans l’inconscient et qui fait partie intégrante de notre être. Il est virtuellement séparé de notre conscient, mais fait partie de nous. Cet enfant porte notre passé avec son lot de souvenirs, de joies et d’expériences. Mais aussi de blessures qui ont laissé des traces aujourd’hui, chez nous et dans notre système énergétique.

Dans notre vie d’adulte, ce sont nos expériences passées, et comment nous les avons perçues et vécues qui vont guider, dans la majeure partie du temps, nos choix, nos actions, nos ressentis, nos émotions. Mais ce processus nous n’en avons pas conscience, car nous sommes sous l’influence de notre inconscient. Vous me suivez toujours ?

Prenons l’exemple:

“un enfant qui a été raillé par ces petits camarades lorsqu’il a dû faire son exposé devant toute la classe. Il vit très mal cette situation et est envahi de honte, d’anxiété. Il est triste et il pleure. C’est un souvenir qui restera ancré fortement à cette expérience intense et lourde émotionnellement. Quand l’enfant atteindra l’âge adulte et devra à nouveau prendre la parole devant ses collègues ou à une conférence, il se sentira anxieux voir terroriser, et appréhendera que le moment se présente. Lorsque le moment sera venu, il sera pris d’un malaise intérieur, il balbutiera, il ne sera pas à l’aise et perdra certainement ses moyens.”

Voilà ici, un exemple d’empreinte résiduelle de traumatisme émotionnel, c’est-à-dire un souvenir d’une expérience douloureuse vécu étant enfant, qui replonge l’adulte dans les émotions, parce que cette expérience se présente de nouveau à lui. Et tout ceci se produit inconsciemment, car bien souvent, nous ne réalisons pas que cela nous ramène à un schéma passé. L’enfant intérieur est l’un des visages de notre inconscient. J’espère que cet exemple vous aura un peu plus éclairé.

Qui est cet enfant intérieur et pourquoi est-il là en nous à l’âge adulte

Quand nous naissons, nous sommes “un être complet”, authentique avec des prédispositions vers certains domaines, certains talents, pour tendre vers telles ou telles choses.

Lorsqu’en grandissant l’enfant essaie d’exprimer ses désirs, l’entourage,  tentera d’insuffler leurs propres envies et perceptions, pour encourager l’enfant vers des domaines dans lesquels ils pensent que leur progéniture aura toutes ces chances de briller. Comme par exemple, nos parents qui souhaitaient que nous fassions tel métier ou tel sport parce que c’était mieux pour nous. Petit à petit, en tentant de nous forger à notre image, nous évoluons sur des chemins qui ne nous appartiennent pas, des sentiers qu’on nous a soigneusement invité à prendre de gré ou de force. Et tout ceci, est parfaitement humain.

Ainsi, c’est une partie de nous, que nous n’avons pas eue l’occasion d’exprimer pleinement. Nous l’avons rejeté en grandissant, non par choix, mais parce que cette partie, était rejetée par notre entourage. Elle n’était pas assez aimée, encouragée, reconnue, appréciée à sa juste valeur. C’est une partie de notre personnalité qui n’a pas pu se développer et grandir, et qui est restée bloquée, comme sur pause, et qui se retrouve au stade de l’enfant, mais à l’intérieur de nous.  

L'enfant Intérieur, qu'est-ce que c'est- velerie-perron (1)

Si tout ceci est encore un peu complexe pour vous, voici un autre exemple, histoire d’imager mes propos.

  • Un ado de 15 ans a, une fois de plus, une violente dispute avec son père. Ce dernier, a toujours été très autoritaire. Cette dispute se termine en bagarre. L’expérience à été trop loin, et le traumatisme émotionnel s’est installé chez notre ado. Plus tard, il reproduira ce schéma dans son travail. Avec un patron (figure d’autorité hiérarchique) quand celui-ci, lui refusera une promotion, car ses besoins ne seront pas comblés (ceux de la facette “enfant intérieur”) .  

Se connecter à son enfant intérieur n’est pas se projeter dans les méandres sombres de notre passé. Il ne s’agit pas de se connecter au côté obscur de la force ! Les épreuves que nous avons vécues, enfant ou adolescent, nous ont constitué et sont de belles ressources. Car les besoins de notre enfant intérieur s’expriment, par l’une de nos multiples facettes.

C’est aller répondre aux besoins profonds, en les écoutant, en les acceptant et en prenant conscience que certaines parts de nous doivent être entendues pour être soulagées et guéries. Pour réveiller et révéler toute la puissance et le potentiel de notre adulte, aujourd’hui.

L'enfant Intérieur, qu'est-ce que c'est - velerie-perron (1)

 

%d blogueurs aiment cette page :